Top 10 : Idées reçues sur le sommeil

par Olivier LEMAIRE sur May 04, 2021

Il existe de nombreuses idées reçues sur le sommeil. Certaines sont avérées, d’autres sont plus discutables. Sachant que nous passons environ un tiers de notre vie à dormir, il peut être intéressant de passer 3 minutes à décrypter ces expressions que nous avons entendues maintes fois dans notre enfance, et pas que...

1. Les heures de sommeil avant minuit comptent double

Cette expression est en réalité une approximation. Il est vrai que les premières heures de sommeil procurent un repos plus récupérateur que les dernières. Pour autant, votre sommeil n’est pas plus récupérateur avant ou après minuit, tout dépendra de votre heure de coucher et de lever, de votre temps de sommeil, et de votre rythme de sommeil. Donc, si vous dormez pendant 8 heures, peu importe que vous commenciez à dormir à 22 heures ou à 2h du matin, vous serez tout autant reposé, à partir du moment où vous respectez un rythme de sommeil régulier.

2. Il faut dormir 8 heures par nuit

Cette affirmation est une moyenne, qui est applicable aux adultes. Mais elle n’est pas vraie pour tout le monde, puisque le temps de sommeil dont vous avez besoin dépend premièrement de votre âge, puis de votre génétique qui est directement liée à la qualité de votre sommeil — plus léger ou récupérateur. Ainsi, 6 heures de sommeil par nuit sont suffisantes pour de petits dormeurs, quand d’autres nécessitent 9 heures de sommeil pour se sentir en pleine forme.

3. Il ne faut pas réveiller un somnambule sinon il meurt

Pas d’inquiétude : si vous réveillez un somnambule, il y survivra. Dans l’idéal, il vaut mieux essayer de le reconduire à son lit sans le réveiller. Dans le cas contraire, s’il se réveille en dehors de son lit, il risque d’être désorienté et un peu sous le choc. En effet, le somnambulisme a lieu durant la phase de sommeil profond, et le cerveau ne ferait pas le lien entre l’endroit du coucher et du réveil.

4. On dort mieux avec la tête de lit au Nord

Cette idée a pour origine la pratique de Feng Shui. Dormir la tête vers le Nord permettrait de mieux recevoir les bonnes ondes. Cependant, cette idée assez répandue n’a pas encore été prouvée scientifiquement ou étudiée de façon statistique. Pas besoin de changer votre lit de place donc, mais pensez tout de même à retourner votre matelas régulièrement.

5. L’alcool aide à dormir

L’alcool aide à s’endormir c’est vrai, mais il n’aide pas à dormir. En effet, après avoir bu, votre sommeil n’est pas récupérateur et plus court qu’habituellement. Même si l’alcool permet de raccourcir le temps d’endormissement, vous aurez un très mauvais sommeil.

De plus, si vous buvez de l’alcool régulièrement avant d’aller dormir, votre cerveau finira par s’y habituer, et les effets de l’insomnie vont s’empirer. A choisir, nous vous conseillons plutôt de boire une tisane, qui en plus de vous aider à vous endormir, aura d’autres bénéfices pour votre santé.

6. On dort moins bien les soirs de pleine Lune

C’est prouvé scientifiquement. Des chercheurs voulant comparer les cycles de sommeil de personnes de différents âges et différents sexes ont profité de leur étude pour comparer leurs résultats aux cycles lunaires. C’est ainsi qu’ils ont découvert que lors des soirs de pleine Lune, les individus s’endorment moins vite, ont un sommeil moins profond et produisent moins d'hormones du soleil, ou mélatonine. Les sujets étudiés n’ont pas été influencés par le rayonnement de la Lune puisqu’ils dormaient dans le noir complet. Reste à découvrir le lien entre le cycle de la Lune et le cycle du sommeil. L’hypothèse actuelle est que l’horloge biologique humaine garde en mémoire celle de nos ancêtres, qui elle-même aurait été calée sur le cycle lunaire.

7. Compter les moutons pour s’endormir

Cela fonctionne mieux pour se réveiller. Cet exercice censé faciliter l’endormissement en imaginant et comptant des moutons sautant par-dessus leur clôture, n’aide en réalité aucunement à s’endormir. En effet, vous allez forcer votre esprit à rester concentré et attentif, ce qui va entraîner une activité cérébrale et donc vous garder éveillé. Au contraire, il est plutôt conseillé de se détendre et se relaxer, ce que vous pouvez faire avec des exercices de respiration et de relaxation, ou tout simplement en laissant votre esprit divaguer.

8. Qui dort dîne

Souvent comprise de façon erronée, cette expression n’est pas bien vraie. Originellement, cette expression popularisée par les aubergistes signifiait que le voyageur souhaitant dormir à l’auberge devait également y dîner. De nos jours, cette expression a pour sens que celui qui dort en oublie sa faim. Cependant, ne pas dîner avant d’aller dormir est une mauvaise idée puisque votre corps et votre cerveau ont besoin de réserves pour tenir jusqu’au matin. De plus, la sensation de faim pourrait provoquer un sommeil léger et vous réveiller pendant la nuit. Pour autant, il faut espacer l’heure du dîner, pas trop copieux, avec l’heure du coucher afin que votre digestion soit bien terminée. sinon, vous risquez d’avoir plus de mal à trouver le sommeil.

9. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Cette expression n’est ni vraie, ni fausse. A l’époque, elle signifiait que les personnes se levant à l’aube avaient un avantage par rapport aux autres. En effet, avant l’apparition de l’électricité, se lever tôt permettait d’avoir une journée de travail la plus grande possible pendant les heures où le soleil était levé, puisque sans lumière il n’était pas possible de travailler tard. 

Avec l’apparition de l’électricité, cette expression ne devrait plus avoir lieu d’être. Cependant, les horaires de travail classiques, de 9 heures à 18h, favorisent les personnes dites “du matin”. Cette expression est donc fausse pour les personnes “du soir” qui auront plus de mal à s’adapter aux horaires de travail de notre société.
De nos jours, l’expression s’applique plus dans le sens où celui qui veut réaliser ses ambitions doit commencer à y travailler le plus tôt possible, peu importe le moment de la journée. 

10. La nuit porte conseil

Les bienfaits de la temporisation avant l'action ne sont pas à prouver, mais qu’en est-il de la nuit ? Un cycle sommeil est divisé en plusieurs stades dont le sommeil lent, de léger à profond, et le sommeil paradoxal qui est le dernier stade d’un cycle de sommeil. Des études ont prouvé que durant ce stade de sommeil, de nombreuses personnes trouvent des solutions à leurs problèmes, d’autant plus si leur phase de sommeil paradoxal est de bonne qualité. Cela contribue également à mieux contrôler les idées négatives et à se réveiller de meilleure humeur. En conclusion, la nuit porte vraiment conseil.

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR EN HAUT